Ma religion·Poème·Spiritualité

Parabole au sujet du maître ne projetant aucune ombre.

“L'ombre ne peut attaquer la source de Lumière !”  Assyris. Il fut un temps où beaucoup d'écoles Soufies fleurirent, et les personnes, cherchant la sagesse, allaient d'un maître à l'autre, choisissant parmi celui ou ceux de qui ils désiraient apprendre. Une fois, des jeunes gens qui avaient décidé de partir en voyage et de trouver un grand et sage… Lire la suite Parabole au sujet du maître ne projetant aucune ombre.

Ma religion·Poème·Spiritualité

Quatrains de Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi. (Part 2).

Tu ne peux te libérer du monde en prêtant l'oreille  Tu ne peux te libérer de toi-même par beaucoup de paroles Tu ne peux te libérer de tous les deux,  Du monde et de toi-même, sauf par le silence. Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi. Je viens de cette âme qui est à l'origine de toutes les âmes… Lire la suite Quatrains de Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi. (Part 2).

Ma religion·Poème·Spiritualité

Les Quatrains de Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi (et les calligraphies de Hassan Massoud). (Part 1). 

Cette douce parole que nous nous sommes dite l'un à l'autre. Le dôme du firmament l'a gardée. Un jour, comme la pluie il la reprendra.  Et notre mystère croîtra sur la place du monde.  Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi.  Au moment où mon essence se transformera en océan universel La beauté des atomes sera pour moi lumineuse. … Lire la suite Les Quatrains de Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi (et les calligraphies de Hassan Massoud). (Part 1). 

Ma religion·Poème

Le conte de la petite fille à qui on avait laissé croire que l’amour viendrait un jour la chercher, par Jacques Salomé.

Il était une fois une petite fille qui, depuis longtemps, longtemps, portait dans son cœur le rêve d'un grand et bel amour. Elle rêvait à un garçon, puis plus tard à un homme, un inconnu à venir à qui elle denonnerai sa vie, son corps, tout son être. Elle le cherchait partout en vain, dans… Lire la suite Le conte de la petite fille à qui on avait laissé croire que l’amour viendrait un jour la chercher, par Jacques Salomé.

Fanatisme·Laïcité·Poème·Spiritualité

La foi par Ibn Arabi.

Mon cœur est devenu capable  D'accueillir toute forme.  Il est pâturage pour les gazelles Et abbaye pour les moines !  Il est un temple pour les idoles Et la Ka'ba pour qui en fait le tour,  Il est les tables de la Thorah Et aussi les feuillets du Coran !  La religion que je professe… Lire la suite La foi par Ibn Arabi.

Fanatisme·Laïcité·Poème·Spiritualité

Proverbe tibétain.

************Au loin*********** J’ai regardé au loin J’ai vu quelque chose qui bougeait Je me suis approché J’ai vu un animal Je me suis encore approché J’ai vu un homme Je me suis encore approché Et j’ai vu que c’était mon frère. Proverbe tibétain.

Fanatisme·Laïcité·Poème

L’anneau par Marcel Béalu.

**********L'anneau********** Pour les fiançailles d'amour, Des peuples redevenus frères, Les hommes construiront un jour, Par dessus continents et mers, Par-dessus rives et rivières, Un pont sans arche ni piliers, Un pont qui tiendra dans les airs, Sans aide aucune à rien lié, Comme un grand arc- en- ciel de pierre, Qui fera le tour de… Lire la suite L’anneau par Marcel Béalu.

Poème·Spiritualité

Pourquoi les femmes pleurent-elles ?

Un petit garçon demande à sa mère : "pourquoi pleures-tu ? " "Parce que je suis une femme" lui répondit-elle. "Je ne comprends pas" dit-il. Sa mère l'étreint et lui dit "Et jamais tu ne réussiras à comprendre..." Plus tard le petit garçon demanda à son père: "Pourquoi maman pleure-t-elle? " "Toutes les femmes pleurent… Lire la suite Pourquoi les femmes pleurent-elles ?

Fanatisme·Ma religion·Poème·Spiritualité

L’amour par Shams de Tabriz.

Une vie sans amour ne compte pas. Ne vous demandez pas quel genre d'amour vous devriez rechercher, spirituel ou matériel, divin ou terrestre, oriental ou occidental.... Les divisions ne conduisent qu'à plus de divisions. L'amour n'a pas d'étiquettes, pas de définition. Il est ce qu'il est, pur et simple. L'amour est l'eau de la vie.… Lire la suite L’amour par Shams de Tabriz.