Philosophie·sciences sociales

Le Novlangue dans « 1984 » de George Orwell. 

Syme, chargé de la création du Novlangue et de sa mise en pratique, explique, lors d'un repas prit ensemble au réfectoire, à Winston Smith (personnage principal du livre) en quoi consiste la tâche :  -​Nous donnons au novlangue sa forme finale, celle qu’il aura quand personne ne parlera plus une autre langue. Quand nous aurons… Lire la suite Le Novlangue dans « 1984 » de George Orwell. 

Fanatisme·Fanatisme d'extrême droite.·Laïcité·Ma religion·Philosophie

Prière à Dieu. Par Voltaire. 

C’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes, et de tous les temps : s’il est permis à de faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers, d’oser te demander quelque chose, à toi qui as tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne… Lire la suite Prière à Dieu. Par Voltaire. 

Histoire·Philosophie·Rationnalisme·sciences sociales·Société

Qui sont ces tyrans qui asservissent les peuples ? Par Étienne De La Boétie. 

Pour le moment, je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d'hommes, tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qui n'a de puissance que celle qu'ils lui donnent, qui n'a pouvoir de leur nuire qu'autant qu'ils veulent bien l'endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun… Lire la suite Qui sont ces tyrans qui asservissent les peuples ? Par Étienne De La Boétie. 

Philosophie·Spécisme, Végétarisme·Spiritualité

Le végétarisme de Voltaire et par Voltaire. 

Voltaire refusait de voir les êtres humains comme supérieurs, de par leur essence, aux autres espèces animales ; cela correspond à son rejet des religions abrahamiques (où l'animal est le plus souvent considéré comme inférieur à l'homme) et de la doctrine des "animaux-machines" du Discours de la méthode de Renée Descartes -qu'il déteste, et considère… Lire la suite Le végétarisme de Voltaire et par Voltaire. 

écologie·Philosophie·Spiritualité

Le paradigme de demain, par Abdenour Bidar.

Le paradigme de symbiose est l'un des plus synthétiques de toutes les démarches des Tisserands (ceux qui réparent, à leur niveau, le monde). C'est peut-être le meilleur dont nous disposons à l'heure actuelle. Issu de la biologie des écosystèmes, ce concept exprime parfaitement en effet l'idée d'une relation d'échange équitable  (fair)   entre deux organismes… Lire la suite Le paradigme de demain, par Abdenour Bidar.

Fanatisme·Philosophie·politique·Spiritualité

Accuser ne suffit pas, par Abdenour Bidar. 

Accuser ne suffit pas. Certes, Daesh est monstrueux, certes, le "retour du religieux" sous toutes ses formes n'est pas la solution au déficit actuel de la proposition du sens -la radicalité qu'il affiche souvent étant une violence agonistique, le signe d'un chant du cygne. Mais que proposons nous à la place ? Quel discours assez… Lire la suite Accuser ne suffit pas, par Abdenour Bidar. 

Fanatisme·Philosophie·Société·Spiritualité

Le retour du religieux, par Abdenour Bidar. 

Les générations qui arrivent veulent trouver du sens à leur vie et lui en donner - pas se contenter de la gagner. Elles cherchent des convictions fortes, du sacré partageable ou de l'idéale universel vécus comme tel dans de grands rassemblements, de grandes occasions d'être ensemble, de fraterniser ou de communier.  Elles sont en demande… Lire la suite Le retour du religieux, par Abdenour Bidar. 

Laïcité·Philosophie·Spiritualité

Rassembler, par Abdenour Bidar. 

Une "vie spirituelle" élargie à tout ce qui permet de relier notre petite vie à quelque chose de plus grand serait fluide et non rigide, sans forme préconçue, au lieu d'être figée comme elle l'est dans chaque système religieux. Elle évoluerait constamment, se métamorphoserait ou se recomposerait perpétuellement par toutes les relations fécondes qui se… Lire la suite Rassembler, par Abdenour Bidar. 

Fanatisme·Philosophie·Rationnalisme

La rationalité, par Ibn Rushd. 

Même s'il arrive que la raison conduise à des erreurs, interdire de raisonner à cause de ces erreurs reviendrait à faire mourir les gens de soif sous prétexte que certains se sont noyés ! La raison peut tuer ; elle peut être mise au service du mal ; mais se n'est pas une raison pour… Lire la suite La rationalité, par Ibn Rushd.