Emploi, travail, Revenu·sciences sociales

La psychanalyse du pauvre par les dominants. De Pierre Bourdieu.

Ce qu’il faudrait divulguer, disséminer, c’est le regard scientifique, ce regard à la fois objectivant et compréhensif, qui, retourné sur soi, permet de s’assumer et même, si je puis dire, de se revendiquer, de revendiquer le droit à être ce qu’on est. Je pense à des slogans comme « Black is beautiful » des Noirs américains et la revendication du droit au « natural look », à l’apparence « naturelle », des féministes. On m’a reproché d’employer parfois un langage péjoratif pour parler de tous ceux qui imposent des besoins nouveaux et de sacrifier ainsi à une image de l’homme qui fait songer à « l’homme de nature », mais dans une version socialisée. En fait, il ne s’agit pas d’enfermer les agents sociaux dans un « être social originel » traité comme un destin, une nature, mais de leur offrir la possibilité d’assumer leur habitus sans culpabilité ni souffrance. Cela se voit bien dans le domaine de la culture où la misère vient souvent d’une dépossession qui ne peut  pas s’assumer. Ce qui se trahit sans doute dans ma manière de parler de tous les esthéticiens, diététiciens, conseillers conjugaux, et autres vendeurs de besoins, c’est l’indignation contre cette forme d’exploitation de la misère qui consiste à imposer des normes impossibles pour vendre ensuite des moyens – le plus souvent inefficaces – de combler l’écart entre ces normes et les possibilités réelles de les réaliser. Sur ce terrain, qui est complètement ignoré de l’analyse politique, bien qu’il soit le lieu d’une action objectivement politique, les dominés sont abandonnés à leurs seules armes ; ils sont absolument dépourvus d’armes de défense collectives pour affronter les dominants et leurs psychanalystes du pauvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s