Fanatisme·Féminisme intellectuel·Laïcité

Les islamistes européens « modérés » sont les champions de la laïcité mais sont ils pour autant laïcs ? Par Wassyla Tamzali.

Mes interlocuteurs politiques, élus nationaux ou européens, que je croise dans les rencontres sur le dialogue des cultures, me trouvent « trop pessimiste ». Lors de nos conversations ils essaient de me persuader que l’on peut intégrer les islamistes dans un processus démocratique, que l’on doit les intégrer si l’on veut respecter la démocratie. Le débat européen sur la modération des islamistes ne me convainc pas. Et pour cause. L’évolution des mouvances religieuses politiques dans les pays du sud de la Méditerranée, ou ils n’ont à feindre ni la laïcité ni la démocratie, et encore moins le féminisme, montre que leur doctrine, basée sur l’idéologie religieuse, ne peut résister à la logique de radicalisation, puis de la violence. L’exemple de l’Algérie avec les deux cent mille morts des années 1990 est là pour nous le rappeler si nous voulions l’oublier. Cette radicalisation est le propre des mouvements fondamentalistes de tous ordres.
En Europe, on connais bien la logique par étapes qui a permis aux mouvements fascistes italiens et allemands de s’imposer dans leurs sociétés, en séduisant d’abord les fascistes et les antisémites modérés , faudrait-il dire pour employer le vocabulaire d’aujourd’hui. Les preuves de cette radicalisation dans les pays arabes et asiatiques sont nombreuses et slaglantes. La dernière manifestation en date de cette course en avant est la loi autorisant le viol des femmes mariées par leur mari chiite en Afghanistan. La burka, véritable camisole de force qu’elles portent dans l’espace public, n’est pas suffisante pour satisfaire la seule règle que semble partager dans ce pays les tribus et les clans qui s’entre-déchirent pour le pouvoir : la prépotence des mâles et l’avilissement des femmes. Il leur faut toujours aller plus loin.
Mais, disent certains, leur intégration dans un système démocratique en Europe n’apporte-t-elle pas la preuve que l’on peut contenir ces mouvements, succeptibles de devenir par contagion démocratiques et laïcs ? Avant de répondre à cette question, il faudrait d’abord savoir si, en Europe, ces mouvements méritent d’être définis comme démocratiques et laïcs, comme veulent le croire aujourd’hui une certaine gauche et les pouvoirs en place qui trouvent ainsi plus facile leur tâche ; ils balaient la poussière sous le tapis. 


Qui sont réellement ces Islamistes européens, ces musulmans modérés ? Il n’est pas simple de répondre à cette question, car ils se livrent peu, même quand ils sont organisés en associations ou conduisent des institutions, comme le Conseil représentatif de l’Islam en France. On parle beaucoup d’eux, eux restent silencieux. Ils ne nous disent rien sur leur pensée religieuse qui est la raison de leur existence dans le paysage public. Ils prétendent se raccrocher à la démocratie, à la laïcité sans donner le fond de leurs convictions politiques. Ils se démarquent un peu sur les femmes, et ce serait sans doute la seule manière de mettre à l’épreuve leur rhétorique sur la démocratie et la laïcité, pour peu que l’on considère la question des femmes comme une part intégrante et indivisible de ces principes, ce qui est loin d’être le cas en France et en Europe. On leur demande très rarement de s’expliquer sur les positions sexistes qu’ils revendiquent. Même quand les occasions se présentaient, comme on l’a vu avec la loi sur les signes religieux à l’école en France, on ne l’a pas fait. Le principe d’égalité des sexes a été superbement ignoré dans le pays de Simone de Beauvoir ! Le débat a porté sur le principe de laïcité. Trop contents, les islamistes modérés se sont engouffrés dans ce débat. Ils sont d’ailleurs devenus les champions de la laïcité en France. Sont-ils pour autant laïcs ?



Wassyla Tamzali, Une femme en colère : lettre d’Alger au européens désabusés.


Présentation du livre :


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s