Féminisme intellectuel·Laïcité·Ma religion·sciences sociales·Société

« Les longs sanglots de l’homme blanc ».Pourquoi ce goût soudain pour le différentialisme culturel ? Par Wassyla Tamzali.

Le plus difficile à combattre n’est pas le sentiment de culpabilité des enfants de l’Empire (culpabilité coloniale). Mêlée à la peur d’être taxés de racistes, qui pousse certains intellectuels Occidentaux à tant de complaisance pour les discours culturalistes, je vois une difficulté plus grande encore : le désenchantement européen. Au cœur des plus grandes aventures, et c’est ce qui font leur prix, l’homme est à la recherche du bonheur. Pendant que les empires s’écroulaient, l’européocentrisme s’est fracassé sur le miroir de Narcisse. Le fils du Dieu du fleuve Céphise est prêt à suivre cet autre qui le facine pour oublier son visage vieilli et triste. L’occidentalisme est un vêtement usé dont certains rêvent de se débarrasser. Dans une nudité salvatrice qu’ils veulent se perdre dans l’immensité du Monde. Voilà que, bien à propos, les discours culturalistes ouvrent directement sur la diversité du monde. Ils scrutent cette diversité avec l’espoir de voir se réaliser enfin les promesses de bonheur que n’ont pas réalisées les révolutions marxistes, sexuelle, féministe, libertaire qu’ils ont lancées avec fouguent et exultation. Envolée la classe ouvrière, amère la liberté sexuelle, triomphant le capitalisme. Le soleil est couché à l’est, et les tigres de papier rugissent aussi fort que le lion de la Metro-Goldwyn-Mayer, la Chine n’est plus en communes et le Che, en superproduction, est au box office. Pauvre homme blanc. 
Présentation du livre : 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s