Fanatisme

« Identité universelle », par Djemila Benhabib.

Mon identité n’est pas coagulée. Le monde ne me fait pas peur. La diversité non plus. Je n’ai aucune appréhension ni envers l’un ni envers l’autre. Je ne crains nullement qu’ils m’engloutissent. Bien au contraire, j’aime qu’ils m’emportent dans leurs contrées les plus éloignées et les plus mystérieuses. Ce que je redoute par contre, ce sont les identités préfabriquées qu’on instrumentalise pour dresser les uns contre les autres et les enfermer dans des prisons ethniques et communautaristes. Surtout, n’essayez pas de me clouer, de me visser et de m’attacher à une communauté. D’autres ont essayé et n’y sont pas parvenus. Ma communauté, c’est l’humanité toute entière. Ma religion, ce sont les lumières. Montaigne m’appartient tout autant qu’Averroès. Je revendique le droit de m’arrimer dans plusieurs girons. N’essayez surtout pas de me dire qu’il aurait fallut que je sois né française, de parents français, de grands parents français pour que je me revendique de cet héritage. N’essayez pas de me dire que Spinoza, Nietzsche, Gramsci et Voltaire ne sont pas les miens. Ils le sont. Tout autant que le sont Averroès, Khayyam, Abou Nuwas et Ibn Arabi. N’essayez pas de me dire qu’il aurait fallu que je me débarrasse de mon nom pour m’imprégner de l’universel.

« Les soldats d’Allah à l’assaut de l’occident »

Présentation vidéo du livre :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s