économie·politique

Les socialistes du PS, par Pierre Bourdieu.

Lui, il l’avait vu venir, #Bourdieu :
**Que les socialiste n’aient pas été aussi socialistes qu’ils le prétendaient, cela n’offusquerait personne : les temps sont durs et la marge de manœuvre n’est pas grande. Mais ce qui peut surprendre, c’est qu’ils aient pu contribuer à ce point à l’abaissement de la chose publique : d’abord dans les faits, par toutes sortes de mesures et de politiques (je ne nommerai que  les médias) visant à la liquidation des acquis du “Welfare state” (Cad état providence) et surtout, peut être, dans le discours public avec l’éloge de l’entreprise privée (comme si l’esprit d’entreprise n’avait d’autre terrain que l’entreprise) l’encouragement de l’intérêt privé. Tous cela a quelque chose de surprenant, surtout pour ceux que l’on envoie en première ligne remplir les fonctions dite “sociales” et de suppléer les insuffisances les plus intolérables de la logique de marché sans leur donner les moyens d’accomplir vraiment leur mission. Comment n’auraient ils pas le sentiment d’être constamment floué ou désavoué ?

On aurait dû comprendre depuis longtemps que leur révolte s’étend bien au delà des questions de salaire, même si le salaire octroyé est un indice sans équivoque de la valeur accordée au travail et aux travailleurs correspondants. Le mépris pour une fonction se marque d’abord par la rémunération plus ou moins dérisoire qui lui est accordée.

Pierre Bourdieu, contre feux 1.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s