Fanatisme·Laïcité·Rationnalisme·Spiritualité

La croyance VS la foi par le Cheikh Bentunès. 


L’islam dont parlent les islamistes relève, en réalité, de la croyance et non de la foi, au sens où la tradition la définit. Celle-ci est une énergie qui nous met dans un état de certitude intérieure quant à la réalité d’une Présence divine dans nos vies et dans la Création, sans jamais exclure la possibilité de faire l’expérience du doute. Cette énergie pénètre dans le cœur sous forme de lumière et instaure une relation de confiance entre l’être et son principe divin. En revanche, la croyance se rapporte davantage à une conviction personnelle irréfléchie résultant d’un conditionnement psychologique et culturel dont découleront toutes sortes de préjugés. La croyance et la foi ne peuvent pas être mises sur le même plan. Dans la croyance, l’esprit adhère à un dogme ou à des pratiques religieuses sans en comprendre le sens, seulement parceque c’est une habitude ou la coutume, alors que dans la foi, il fait librement et personnellement l’expérience de cette Présence divine qui bouleverse intérieurement tout son être. Aussi l’homme peut il avoir toutes sortes de croyances irrationnelles sans jamais faire l’expérience d’une foi authentique. 
Cheikh Bentunès, cité par Soufiane Zitouni dans « confession d’un enfant de Marianne et de Mahomet. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s