Fanatisme·Société

Le repli identitaire par Jean Claude Kaufmann.

image

Avant les gens avaient une identité en fonction de la place sociale qu’ils occupaient. Aujourd’hui nous sommes entré dans un nouveau type de société qui est basé sur des individus qui sont de plus en plus des sujets libres, maître de leur existence. Désormais, on choisi sa vérité, sa morale. Il y a vingt ans, on mangeait ce qu’il y avait dans notre assiette, aujourd’hui on se pose des questions sur le moindre aliment. C’est comme si on assistait à un approfondissement de la démocratie qui aurait commencé comme un système politique et qui se prolongerai dans la vie personnelle et privé. Dans tout les domaines, on pose des choix, on étudie, on compare, d’où la nécessité de recoller tout les morceaux de son être. L’individu aujourd’hui est contraint de produire le sens de son existence.

Jean Claude Kaufmann, sociologue, « comment expliquer le repli identitaire ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s