Fanatisme·Ma religion·Spiritualité

Paradis et Enfer par Mohammad Iqbal.

image

Ciel et Enfer : des états intérieurs.

Le ciel et l’enfer sont des états et non des lieux. Leurs descriptions dans le Coran constituent des représentations visuelles d’un fait intérieur, le caractère. L’enfer, selon les termes du Coran, c’est  » le feu allumé par Dieu qui monte au dessus des coeurs « , la pénible réalisation de l’échec en tant qu’homme. Le Ciel, c’est la joie qui triomphe sur les forces de la désintégration. Il n’y a rien dans l’islam qui ressemble à la damnation éternel. Le mot  » éternité  » employé dans certains versets, au sujet de l’enfer, est expliqué par le Coran lui même comme signifiant seulement un laps de temps (LXXXVIII,23). Le temps ne peut être totalement étranger au développement de le personnalité. Le caractère tend à devenir permanent ; pour le remodeler, il doit falloir du temps. L’enfer, d’après la conception coranique, n’est donc pas un abîme de tortures éternelles infligées par un Dieu vindicatif ; c’est une expérience de correction qui peut rendre un égo endurci plus sensible au souffle vivant de la grâce Divine. Le Ciel n’est pas non plus un loisir. La vie est continue. L’homme va toujours de l’avant pour recevoir des illuminations toujours nouvelles provenant d’une réalité infinie qui « a chaque moments apparaît dans une gloire nouvelle ». Et celui qui reçoit l’illumination divine n’est pas simplement passif. Chaque acte d’un égo libre crée une nouvelle situation et offre ainsi des possibilités plus étendues d’un déploiement créateur.

Mohammad Iqbal, reconstruire la pensée religieuse de l’islam.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s