Ma religion·Spiritualité

Rien ne s’oppose tout se complète. Élif Shafak.

Les humains sont des êtres curieux. Ils trouvent les insectes répugnants, mais se disent chanceux quand une coccinelle se pose sur leur doigt. Ils détestent les rats mais affectionnent les écureuils. Révulsés par les vautours, ils sont impressionnés par les aigles. Ils méprisent les moustiques et les mouches, mais s’émerveillent devant les lucioles. Alors que le cuivre et le fer ont leur importance en médecine, ils ne leur prêtent guère d’attention, mais ils vénèrent l’or. Ils ne remarquent même pas les pierres sur lesquelles ils marchent et deviennent fou devant les pierres précieuses.

Il sembla à Jamila que, dans tout ce qu’ils faisaient et pensaient, les humains choisissaient quelques favoris à aduler et rejetaient franchement le reste. Ils étaient loin de comprendre que les choses qu’ils n’aimaient pas étaient aussi essentielles au cycle de la vie que les choses qu’ils chérissaient. Dans ce monde, chaque créatures est destinée à défier, changer et compléter autre chose. Un moustique n’est pas moins important qu’une luciole, le cuivre que l’or. C’est ainsi que Dieu, le Grand Bijoutier, à conçu l’univers.

Élif Shafak.

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s